La FEUS et le REMDUS réclament un bureau de vote étudiant sur son campus principal pour les élections fédérales


La Fédération étudiante de l’Université de Sherbrooke (FEUS) et le Regroupement des étudiantes et étudiants de maîtrise, de diplôme et de doctorat de l’Université de Sherbrooke (REMDUS) se désolent de voir que leur institution d’enseignement est absente du projet pilote d’Élections Canada visant à installer des bureaux de votes spéciaux sur certains campus. «C’est déplorable de voir une institution de l’envergure de l’Université de Sherbrooke être écartée de cette initiative» a déclaré Nicolas Delisle-Godin, porte-parole de la FEUS.
 
La FEUS et le REMDUS aimeraient rappeler que Sherbrooke est un pôle universitaire d’importance avec six institutions d’enseignement supérieur accueillant plus de 40 000 étudiants par année1 dont près de 75 % proviennent de l’extérieur de la ville de Sherbrooke et dont l’Université de Sherbrooke est la destination principale.