Dissolution de la FaTER : le Regroupement des étudiant-e-s des cycles supérieurs dénonce les pratiques de l’Université


Le conseil d’administration du REMDUS, réuni le 20 janvier 2015, a pris position afin de soutenir les membres de l’Association des étudiantes et étudiants de la Faculté de théologie et d’études religieuses (AEFaTER), dont la faculté est menacée de dissolution.

 

Les représentant-e-s des différentes associations départementales et facultaires des cycles supérieurs ont tenu à dénoncer le climat d’austérité actuel : « Dans la foulée des compressions budgétaires tous azimuts, le REMDUS refuse de voir la pertinence de l’enseignement et de la recherche universitaire mesurée uniquement à l’aune de leur rentabilité financière. »

 

Ils et elles ont également dénoncé a façon dont l’Université a choisi de procéder au cours du processus décisionnel qui a mené à l’annonce de la dissolution de la FaTER : « Étant donné le manque de transparence de la direction de l’Université, la manière cavalière avec laquelle le dossier a été géré ainsi que le manque de respect envers les étudiantes et les étudiants actuels et le corps professoral, le REMDUS se prononce contre la dissolution de la Faculté de théologie et d’études religieuses. »

 

Rappelons que les membres de l’AEFaTER se sont prononcé-e-s contre la dissolution de la Faculté lors d’une assemblée générale extraordinaire plus tôt ce mois-ci.