Communiqué – Sensibilisation au Falun Gong et aux prélèvements forcés d’organes


Sherbrooke, le 21 er mai 2017

Par la présente, nous souhaitons communiquer des faits importants pour toute la communauté internationale. Notre but est de vous informer des bienfaits de la pratique du Falun Gong et de vous sensibiliser à une pratique alarmante de transplantations d’organes forcés qui outrepasse les droits de la personne, dont les pratiquants (es) du Falun Gong sont particulièrement victimes en Chine mais dont nous les canadiens pouvons être « complices » sans le savoir.

 

Le Falun Gong (aussi appelé Falun Dafa) est une méditation bouddhiste ayant été introduite en Chine en 1992 par son fondateur M. Li Hongzhi et pratiquée par environ 70 à 100 millions de Chinois à la fin des années 1990. Elle consiste en des exercices doux et lents et repose sur les principes d’Authenticité-Compassion- Tolérance. Aujourd’hui, le Falun Gong est pratiqué dans plus de 100 pays dans le monde par des gens de tout âge et origine. Cependant en Chine, cette pratique est maintenant interdite.

 

Ayant alors plus de gens qui pratiquaient le Falun Gong que de membres du parti communiste cette pratique a été perçue comme une menace par l’ancien dictateur du Parti communiste chinois Jiang Zemin. En 1999 il a donc lancé une sévère et brutale persécution dans le but d’éradiquer la pratique du Falun Gong en Chine. Depuis maintenant 17 ans, des milliers de pratiquants de Falun Gong ont été illégalement incarcérés, torturés et même tués. D’autres groupes sont persécutés en Chine comme les défenseurs des droits de la personne, les Ouïgours etc. Selon un rapport de l’Organisation des Nations Unies publié en 2007, 66% des prisonniers torturés en Chine sont des pratiquants de Falun Gong.

 

La forme la plus grave de la persécution consiste en un système institutionnalisé de prélèvements forcés d’organes par le gouvernement chinois pour fins de transplantation. Bien que les pratiquants de Falun Gong n’en soient pas les seules victimes, ces derniers sont particulièrement visés. À cet effet, le 22 juin dernier, le Globe and mail rendait public un rapport alarmant publié par Me David Matas, avocat spécialisé dans la défense des droits de la personne, et l’hon. David Kilgour, ancien secrétaire; État canadien pour la région Asie-Pacifique, ainsi que le chercheur et journaliste d’enquête Ethan Gutmann. Selon les auteurs du rapport, jusqu’à 1,5 million de personnes auraient été tuées en Chine pour alimenter le tourisme de transplantation. Par ailleurs, rappelons que des citoyens canadiens participent au tourisme de transplantation en Chine, comme en fait état l’article publié sur le site internet de Radio-Canada, le 27 août 2016.

 

M. Xiaohua Wang, un pratiquant de Falun Gong originaire de Chine maintenant citoyen canadien, a été persécuté sévèrement en Chine de juillet 2001 à septembre 2003, son témoignage peut être lu [en anglais] sur internet.

 

Plusieurs pays ont renforcé leur règlementation à l’égard du trafic d’organes. Le 13 juin 2016, la Chambre de Représentants des États-Unis a voté à l’unanimité la résolution H.R.343 exhortant le régime du Parti communiste chinois de cesser les prélèvements d’organes forcés sur les pratiquants de Falun Gong ainsi que sur d’autres victimes. Également en juin 2016, le Parlement européen a adopté la «Déclaration 48» condamnant les prélèvements forcés d’organes sur les pratiquants de Falun Gong.

 

Notre démarche vise à sensibiliser toute la population locale aux bienfaits de la pratique du Falun Gong et à la sévérité de sa persécution en Chine. Nous croyons aussi que chaque geste compte pour mettre un terme à ces crimes barbares.

 

Vous savez, des cas de Canadiens se rendant en Chine pour obtenir un organe sont réels. Certains sont au courant que les organes reçus ne sont pas des dons, d’autres non. Aidez-nous à sensibiliser les gens à cette réalité.

 

Veuillez prendre note que cette démarche s’inscrit dans une campagne de sensibilisation plus large, au sein de laquelle médecins, pharmaciens, députés et échevins ont été ou sont contactés. De plus des pratiquants du Falun Dafa sensibilisent la population lors d’événements divers.

 

Beaucoup de faits sur cette industrie de transplantation d’organes en Chine sont maintenant connus et répertoriés dans le volumineux rapport Bloody Harvest/The Slaughter. Nous espérons qu’après la lecture de ce rapport, vous reconnaitrez la gravité de cette situation contre les droits de la personne en Chine et partagerez l’information.

 

Dans un pays libre comme le nôtre, chaque citoyen peut connaître la vérité et la faire connaître à son voisin, à ses proches.

 

Pour nous chaque action compte et nous vous invitons à informer au mieux toutes les personnes autour de vous. Nous ne pouvons passer sous silence cette barbarie. Aidez-nous à soutenir les valeurs de Vérité-Compassion- Tolérance qui sont au cœur de notre pratique.

 

Vous pouvez également signer des pétitions à cette adresse : www.endorganpillaging.org

 

Si vous le souhaitez nous pouvons présenter un documentaire traitant de ce sujet ou encore organiser une brève rencontre afin d’informer et d’échanger sur le sujet avec votre association ou autre groupe. Pour ce faire veuillez prendre contact avec l’une des personnes soussignées.

 

Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à notre démarche.

Communiqué de sensibilisation